Train de campagne

Posted on 2021-05-18

Quand je prends le train pour aller voir la famille restĂ©e Ă  la campagne, on passe souvent par des endroits oĂč le rĂ©seau passe mal et on est parfois obligĂ© de rester hors ligne, faute d'avoir une assez bonne connexion.

S'il est vrai que cela est gĂȘnant quand on cherche Ă  envoyer des messages ou quand on attends un appel, c'est parfois bĂ©nñefique de se couper du reste pendant quelques heures. On est sĂ»r de ne pas ĂȘtre dĂ©rangĂ© et on peut profiter du voyage et de la vue des champs et des forĂȘts que l'on traverse.

Si j'aime bien arriver assez rapidement à mon lieu de destination, je profite de ces voyages en train pour regarder un peu le paysage et prendre le temps. Ces voyages sont rares et ils le seront de plus en plus, vu que la vie active nécessite toujours d'aller vite et de prendre soit un TGV (train à grande vitesse), soit un avion intérieur.

Les lois de la rapidité sont parfois compliquées, mais quand je le peux, je préfÚre prendre le train et donc prendre le temps de voyager et de savourer ses moments rares. Ironiquement, je préfÚre toujours le train, quel que soit le prix, et j'aime toujours me balader dans les gares avant d'aller sur mon quai et de partir.

Certes, quand la situation est plus difficile, on prendra le bus ou un covoiturage, mais rien ne peut remplacer un bon voyage en train, et mĂȘme si je rĂąle parfois sur la SNCF, les retards ou bien sur les Ă©tourdis qui laissent des colis suspects, ils sont toujours une bonne source d'inspiration.

Certains de mes articles et de mes sites ont été écrits en partie durant un voyage en train.

Certains de mes poÚmes sont nés dans des trains, alors que je voyais défiler le paysage et mes pensées le long des rails en acier.

Si un jour j'en ai l'occasion, un des plus beaux voyages que je pourrai faire serait d'aller jusqu'Ă  Moscou en train, puis de prendre le TranssibĂ©rien pour aller Ă  Vladivostok. Un jour peut-ĂȘtre.